Emblème de l’OMS

L’emblème de l’OMS a été choisi par la Première Assemblée mondiale de la Santé en 1948. Cet emblème est constitué par le symbole des Nations Unies coupé verticalement par un caducée (bâton entouré d’un serpent). Le caducée est utilisé de longue date comme symbole de la médecine et de la profession médicale. Son origine remonte à Esculape qui était révéré par les anciens Grecs comme le dieu de la guérison et dont le culte comportait l’utilisation de serpents. (Esculape était incidemment si habile à sauver des vies que la légende veut que Hadès, le dieu des enfers, s’en soit plaint au maître des dieux Zeus, lequel, craignant que le guérisseur ne rende les humains immortels, foudroya Esculape.)

Protection de l’emblème de l’OMS

L’emblème de l’OMS est considéré comme faisant partie des droits de propriété intellectuelle de l’Organisation et ne peut être utilisé sans son autorisation expresse donnée par écrit.

Outre qu’il est le signe distinctif de l’Organisation, cet emblème constitue aussi son sceau officiel et signifie que l’OMS cautionne tous les documents et matériels sur lesquels il est apposé.

L’utilisation de l’emblème de l’OMS est régie par une résolution de la Première Assemblée mondiale de la Santé qui dispose que "toutes mesures appropriées devront être prises afin d’empêcher l’emploi, sauf autorisation du Directeur général, de l’emblème, du sceau officiel et du nom de l’Organisation mondiale de la Santé, ainsi que de l’abréviation de ce nom en lettres initiales, notamment à des fins commerciales sous forme de marques de fabriques ou de commerce". Dans la plupart des États Membres de l’OMS, des lois ont été adoptées par la suite pour protéger l’emblème, le sceau et le nom de l’Organisation. L’enregistrement de l’emblème et du nom de l’OMS ou de l’abréviation de ce nom en tant que marque de commerce est également interdit en vertu de l’article 6 de la Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle.

Utilisation de l’emblème de l’OMS dans une publication

Étant donné que l’utilisation de l’emblème de l’OMS dans une publication implique que celle-ci est cautionnée par l’OMS, cet emblème ne peut être utilisé pour des publications (sous forme écrite ou électronique ou sur le web) qu’avec l’autorisation expresse de l’Organisation, et seulement si celle-ci a participé à la préparation du texte ou au financement de la publication (ou des travaux sur lesquels elle se fonde) et uniquement dans la mesure où le texte est conforme aux politiques et priorités de l’OMS. L’emblème de l’OMS ne peut être associé à des publicités ou à des noms de marques.

L’utilisation de l’emblème de l’OMS comme illustration (par exemple, dans un article de magazine concernant l’OMS) est souvent inappropriée, car certains lecteurs pourraient l’interpréter comme indiquant que l’Organisation a donné son approbation. Les journalistes et autres auteurs sont encouragés à utiliser d’autres illustrations (telles que des photographies) attirant l’attention sur les travaux de l’OMS. De même, l’utilisation de l’emblème de l’OMS sur des sites web extérieurs à l’OMS n’est normalement pas autorisée dans la mesure où cette utilisation pourrait être interprétée comme un cautionnement par l’OMS de ces sites extérieurs.

Logos de programmes de l’OMS

En plus de l’emblème qui représente l’OMS en tant qu’Organisation, certains programmes et projets de l’OMS ont leurs propres logos qui servent à identifier leurs activités. L’utilisation de ces logos est réservée au programme ou au projet concerné. Dans les cas où un programme suppose une collaboration entre l’OMS et d’autres organes, les demandes d’utilisation du logo du programme doivent être adressées au directeur du programme via permissions@who.int L’utilisation du logo d’un programme ou d’un projet de l’OMS n’indique pas que celui-ci est approuvé ou cautionné par l’Organisation.

Partager