Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC)

Objectifs de l’APOC

Objectif principal

L’objectif principal de l’APOC est de mettre en place des programmes de traitement à l’ivermectine sous directives communautaires efficaces et durables dans toutes les zones endémiques de l’aire géographique du programme, et, si possible, éradiquer le vecteur dans quelques foyers choisis et isolés, en utilisant des méthodes sans danger pour l’environnement.

Stratégie de désengagement progressif

Le mandat de l’APOC est prévu pour prendre fin en 2015, date à laquelle le Programme vise à avoir achevé le transfert de l’entière responsabilité de la lutte contre l’onchocercose aux ministères de la santé des pays affectés, et encouragé les ministères à fournir de façon régulière un appui financier aux projets.

L’objectif général de la stratégie de désengagement progressif de l’APOC est de mettre en place un système national autonome capable d'éliminer l'onchocercose en tant que problème de santé publique dans tous les pays endémiques de l’Afrique. Afin de réaliser cet objectif, l’APOC a défini six objectifs spécifiques.

Objectif 1

Mettre en place des programmes nationaux viables de lutte contre l'onchocercose dans tous les pays endémiques de l’Afrique.

Objectif 2

Exécuter les activités de lutte contre l'onchocercose conjointement avec d'autres interventions sanitaires (telles que la distribution et l'utilisation de moustiquaires imprégnées, la prise en charge à domicile de la fièvre chez les enfants, la supplémentation en vitamine A et la distribution de médicaments antihelminthiques).

Objectif 3

Déterminer quand et où arrêter le traitement à l’ivermectine .

Objectif 4

Réduire le risque de transmission de l'onchocercose en provenance des pays de l'ex-OCP (Programme de Lutte contre l’Onchocercose en Afrique de l’Ouest).

Objectif 5

S'assurer que les gouvernements assument à la fin du Programme l’entière responsabilité de la lutte contre l’onchocercose.

Objectif 6

Cesser toutes les opérations de l’APOC sans compromettre les acquis et les investissements du passé.

Partager