Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC)

Les Groupes de Travail Nationaux de Lutte contre l’Onchocercose (GTNO)

C’est aux ministères de la santé que revient la responsabilité ultime de mettre en œuvre les plans nationaux de lutte contre l'onchocercose.

Les groupes de travail nationaux de lutte contre l’onchocercose sont créés et présidés par les ministères de la santé en vue d’aider à la mise en œuvre des programmes de lutte. En plus des ministères de la santé, les Représentations de l’OMS dans les pays, les organisations non-gouvernementales de développement (ONGD) ainsi que d'autres partenaires et parties prenantes clés sont représentés dans ces groupes de travail.

Rôle des groupes de travail

Sous la direction des ministères de la santé de chaque pays, le rôle des groupes de travail nationaux de lutte contre l’onchocercose est de:

  • créer un environnement favorable de travail pour tous les partenaires impliqués dans la lutte contre l’onchocercose
  • assurer la libre entrée de l'ivermectine dans le pays sans impôts ou autres taxes
  • élaborer les plans nationaux de lutte contre l'onchocercose ainsi que des propositions de projets spécifiques pour être soumises à la Direction de l’APOC pour financement
  • superviser la mise en œuvre des projets de traitement sous directives communautaires
  • assurer la disponibilité et l’acheminement à temps de l'ivermectine jusqu’aux structures sanitaires pour être enlevé par les communautés affectées
  • assurer la mobilisation des fonds au niveau national.
Partager