Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC)

Profils des pays

Le mandat de l’APOC couvre 19 pays africains:

Dans trois de ces pays – le Kenya, le Mozambique et le Rwanda – les études cartographiques initiales ont montré que l'onchocercose était présente dans quelques zones, mais à des niveaux faibles et hypo-endémiques. Ces trois pays n'ont donc pas été considérés comme étant des zones prioritaires pour la stratégie du traitement de masse à l’ivermectine de l’APOC. En lieu et place, ils ont été encouragés à pratiquer le traitement en clinique, les mettant ainsi hors du champ d’opérations de l’APOC.

En 2006, le mandat de l’APOC a été élargi pour inclure l'appui à quatre pays de l’ancien Programme de Lutte contre l'Onchocercose en Afrique de l’Ouest (OCP), où la maladie est encore présente, à savoir:

  • La Côte d’Ivoire
  • Le Ghana
  • La Guinée Bissau
  • La Sierra Leone

Dans ces pays, l’APOC organise des réunions des coordonnateurs nationaux de l’ex-OCP, ainsi que des réunions transfrontalières afin de renforcer les systèmes de surveillance de l’onchocercose.

L’APOC et l’OCP: 15 pays méso/hyper endémiques de l’APOC, 4 pays hypo-endémiques de l’APOC, 4 pays de l’ex-OCP

LE FUTUR DE L' APOC ET LE CONTROLE DE L'ONCHOCERCOSE EN AFRIQUE

Déclaration de Yaoundé

Les ministres africains de la santé renouvellent leur engagement d'éliminer l’onchocercose

Contact

Dr Roungou Jean Baptiste
Directeur, APOC
B.P. 549
Ouagadougou 01
Burkina Faso
Email: afapocdir@who.int