Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC)

Gabon

Cartographie épidémiologique rapide de l'onchocercose au Gabon. En rouge, les zones où le traitement à l’ivermectine (TIDC) est nécessaire.

Cette carte est une approximation des frontières réelles du pays.

Situation de l’onchocercose

La cartographie a été effectuée après l'approbation du projet du Gabon, mais celle-ci a révélé que l'onchocercose était hypo-endémique sur l’ensemble du territoire excepté dans quelques villages. L'appui du Fonds fiduciaire de l’APOC a été accordé pour cinq ans et est à présent arrêté. Dans les quelques villages où l'onchocercose demeure un problème, le traitement se fait en clinique.

lien connexe