Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC)

L’onchocercose – la maladie et son impact

L'onchocercose est une maladie des yeux et de la peau. Ses symptômes sont principalement causés par les microfilaires – les formes larvaires non mûres du ver Onchocera volvulus qui se déplacent à travers tout le corps humain dans le tissu sous-cutané. Les microfilaires vivent pendant 1 à 2 ans et provoquent des réactions inflammatoires intenses, particulièrement lorsqu’elles meurent.

La maladie cutanée

Maladie cutanée d’origine onchocerquienne
APOC

Lorsque les microfilaires meurent dans le tissu sous-cutané de la peau, elles provoquent des prurits, une enflure, une inflammation, des lésions et des démangeaisons intenses. Après plusieurs années, une dermatite grave peut apparaître. La peau se dessèche lentement et perd de son élasticité, donnant l'apparence d’un vieillissement précoce. C’est ce qu’on appelle " peau de lézard ". La peau peut également perdre une partie de sa pigmentation, donnant l'apparence d’une " peau de léopard ". Ce phénomène est particulièrement courant au niveau inférieur des jambes.

Les personnes atteintes de l'onchocercose peuvent avoir plusieurs centaines de nodules sur leur peau. Les nodules varient en taille, allant d'un à cinq centimètres de diamètre. Ils peuvent être gênants, mais ne sont habituellement pas douloureuses.

La maladie cutanée d’origine onchocerquienne a également un impact socio-culturel important. Les personnes atteintes de la maladie éprouvent souvent une faible estime de soi, sont victimes d'isolement social, et ont le sentiment qu’elles ne pourront jamais se marier. Les enfants ne peuvent pas se concentrer à l'école en raison des démangeaisons constantes.

La maladie oculaire

C’est la maladie oculaire qui donne à l’onchocercose son nom courant – cécité des rivières. La cécité d’origine onchocerquienne est la quatrième cause principale au monde de cécité évitable après la cataracte, le glaucome et le trachome.

Deux sœurs aveugles de l'onchocercose
APOC
Deux sœurs aveugles de l'onchocercose

La cécité survient lorsque les microfilaires migrent jusqu’à l’œil et y meurent, entraînant une réaction inflammatoire. Avec le temps, la parie affectée de l’œil devient opaque, conduisant à des troubles de la vision et par la suite à la cécité.

Dans la savane ouest-africaine, le risque de cécité due à l’onchocercose était très élevé le long des rivières servant de gîtes de reproduction des simulies vecteurs. Jusqu'à 50% des adultes étaient frappés de cécité dans certaines zones, et les gens abandonnaient les vallées fertiles des rivières par peur de contracter la maladie. Cette situation ne faisait qu’augmenter la pauvreté et la famine. Dans les années 70, ces pertes économiques ont été estimées à US$ 30 millions, et l'onchocercose est devenue un obstacle important au développement socio-économique.

L'importance socio-économique de la maladie fut la raison principale du lancement du Programme de lutte contre l’onchocercose en Afrique de l’ouest (OCP) en 1975. L’OCP fut un grand succès, éliminant l'onchocercose en tant que problème de santé publique dans 10 des 11 pays de son aire d’intervention.

Partager