Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC)

L’onchocercose

Un garçon tirant un homme aveugle

L'onchocercose –ou "cécité des rivières" – est une maladie parasitaire causée par le ver filaire Onchocerca volvulus. Elle est transmise par les piqûres des mouches infectées de l’espèce Simulium, qui se reproduisent dans les ruisseaux et rivières au cours rapide.

L'onchocercose est une cause majeure de cécité dans beaucoup de pays africains. Environ un demi-million de personnes sont aveugles ou atteintes de troubles de la vision à cause de la maladie. L'onchocercose cause également une vilaine maladie de la peau qui se manifeste par la dépigmentation et des démangeaisons persistantes et insupportables.

En tant que problème de santé publique, la maladie se rencontre le plus en Afrique sub-saharienne, mais elle est également répandue au Yémen et en Amérique latine. Dans le passé, la crainte de la cécité amenait les populations à s’éloigner des vallées fertiles des rivières de la savane africaine, réduisant ainsi la productivité agricole et augmentant la pauvreté.

LE FUTUR DE L' APOC ET LE CONTROLE DE L'ONCHOCERCOSE EN AFRIQUE

Déclaration de Yaoundé

Les ministres africains de la santé renouvellent leur engagement d'éliminer l’onchocercose

Contact

Dr Roungou Jean Baptiste
Directeur, APOC
B.P. 549
Ouagadougou 01
Burkina Faso
Email: afapocdir@who.int