Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC)

Appropriation par la communauté

Contrairement aux systèmes d’administration du traitement en clinique, la stratégie du traitement à l’ivermectine sous directives communautaires de l'APOC (TIDC) encourage la participation active et l’appropriation par la communauté dès le départ. Les communautés élaborent collectivement leur propre plan de distribution, décident qui distribuera l’ivermectine, et où et quand l'ivermectine sera distribué. Les communautés sont également encouragées à assurer le suivi de leurs propres progrès et à apporter des modifications au système si cela est nécessaire.

De cette manière, les communautés prennent en charge l'ensemble du processus du TIDC. Le rôle des ministères de la santé et des organisations non gouvernementales de développement (ONGD) est de soutenir et de donner aux communautés les moyens appropriés d’action plutôt que de les dominer et de s’imposer à elles.

Par définition, le processus du TIDC est aux mains des communautés touchées par l'onchocercose. Le succès ou l'échec de l'APOC dans l’atteinte de son objectif final dépendra largement de la mesure dans laquelle les communautés sont habilitées à prendre en charge et à assumer la responsabilité de leur traitement à l'ivermectine.

Liens connexes

Partager