Programme africain de lutte contre l'onchocercose (APOC)

Île de Bioko, Guinée Equatoriale

Géographie

L'île de Bioko est une langue de terre d'origine volcanique avec une superficie d’un peu plus de 2000 km2. Elle est située dans le Golfe de Guinée, au large des côtes du Cameroun et du Gabon. On y observe deux saisons: une saison sèche (novembre à mars) et une saison pluvieuse (avril à octobre). La température annuelle moyenne est de 250 C. La pluviométrie varie de 1930 mm au nord à 10990 mm au sud. Environ 40% de l'île est inaccessible par voie terrestre en raison de la forêt dense tropicale.

L'île est parcourue par de petites rivières au cours lent où se reproduisent les simulies vecteurs du complexe Simulium damnosum complex – S. yahense forme Bioko.

On estime à 90 000 le nombre de personnes vivant sur l'île de Bioko. L'île est la seule île de la région connue pour être endémique de l'onchocercose. L'emplacement géographique de l'île la protège de toute ré-invasion par des simulies venant d’ailleurs.

Situation

Des épandages aériens à grande échelle et des traitements larvicides au sol ont débuté en 2003, et les épandages aériens se sont poursuivis jusqu’en 2005. Les études d'évaluation environnementale n’ont montré aucun impact négatif sur l'environnement résultant de ces activités de lutte contre le vecteur.

La distribution de l'ivermectine a débuté en 1990 et le traitement à l’ivermectine sous directives communautaires en 2000.

En 2005, Simulium yahense forme Bioko avait été éliminé de l'île de Bioko. L’on s'attend à ce que le renforcement du traitement à l’ivermectine sous directives communautaires conduise à l'élimination rapide de l'onchocercose.

Partager