Prévention de la cécité et des déficiences visuelles

Causes de la cécité et des déficiences visuelles

Malgré les progrès réalisés par la chirurgie dans de nombreux pays au cours de des dernières décennies, la cataracte (47,9%) demeure la cause principale de déficience visuelle dans toutes les régions du monde, à l'exception des pays développés.

Les autres causes majeures de déficience visuelle en 2002 sont par ordre d'importance, le glaucome (12,3%), la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) (8,7%), les opacités cornéennes (5,1%), la rétinopathie diabétique (4,8%), la cécité des enfants (3,9%), le trachome (3,6%) et l'onchocercose (0,8%)

Les causes de déficiences visuelles évitables dans le monde sont toutes les causes ci-dessus à l'exception de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).
Dans les pays les moins développés et en particulier en Afrique au sud du Sahara, les causes de cécités évitables sont essentiellement, la cataracte (50%), le glaucome (15%), les opacités cornéennes (10%), le trachome (6,8%), les cécités de l'enfant (5,3%) et l'onchocercose (4%).
Mais si l'on rapporte ces pourcentages à la population de chaque Région OMS, la répartition mondiale des déficiences visuelles change de façon importante. 28% pour la Région du Sud Est Asiatique, 26% pour la Région Ouest Pacifique, 16,6% pour la Région Afrique, 10% pour la Région Est Méditerranée, 9,6% pour la Région des Amériques et 9,6% pour la Région Europe.
Dans les pays les moins développés, les causes de déficiences visuelles transmissibles, que sont l’onchocercose (ou « cécité des rivières ») et le trachome, constituent, avec la cataracte, le glaucome, la rétinopathie diabétique, les vices de réfraction non corrigés et la cécité infantile, l’ensemble des cécités évitables reconnues par la communauté internationale comme des problèmes de santé publique pour lesquels il est nécessaire et possible d’effectuer des progrès.
Ces sept maladies ou groupement de maladies représentent la cible de l’initiative de l’OMS « Vision 2020 » qui vise à éliminer comme problème de Santé publique ces causes de déficiences visuelles à l’horizon 2020.
Avec la cataracte, l’onchocercose et le trachome sont les principales maladies endémiques cécitantes vis-à-vis desquelles des stratégies et des programmes mondiaux sont développés.

Pour plus d'information

Changements dans la définition de la cécité

Contactez nous

Organisation mondiale de la Santé
Prévention de la cécité et de la surdité (PBD)
20 Avenue Appia CH-1211 Genève 27 Suisse
whopbd@who.int