Prévention de la cécité et des déficiences visuelles

Maladies oculaires prioritaires


Glaucome

Définition

Le glaucome peut être considéré comme un groupe de maladies oculaires ayant en commun une perte acquise caractéristique des cellules rétiniennes ganglionnaires, à des niveaux au delà de la perte normale due à l'âge et à une atrophie correspondante du nerf optique, mis en évidence par une perte de sensibilité du champ visuel et conduisant à long terme à une déficience visuelle irréversible. La compréhension de la nature du glaucome a beaucoup changé ces dernières années. Une définition opérationnelle des cas et des critères diagnostics est maintenant finalisée. Dans la pratique médicale et dans les études épidémiologiques, il est fondamental d'utiliser toujours la même définition, de même que pour en tirer des conclusions. L'absence de consensus mondial en matière de définition est un manque fondamental pour la recherche dans le domaine du glaucome. Aussi longtemps qu'il n'y aura aucun critère internationalement admis pour le diagnostic de glaucome, l'opportunité de la mise sous traitement d'une personne suspecte d'avoir un glaucome est difficile à établir. Les études sont aussi difficiles à comparer dans ces conditions. Les différentes définitions du glaucome influencent l'évaluation de sa prévalence, de son rapport avec les divers facteurs de risque et la compréhension de l'action des traitements. Il y a plusieurs types de glaucome, cependant, les deux les plus communs sont le glaucome primaire à angle ouvert (GPAO) et un glaucome par fermeture d'angle (GFA) qui est moins fréquent que le premier.

Ampleur

Le nombre estimé de personnes aveugles en raison d'un glaucome primitif est de 4,5 millions et représente plus de 12% de la cécité mondiale. Les facteurs de risque primaires qui sont liés à l'individu et, au début de la maladie, à son âge et sa prédisposition génétique. L'incidence du GPAO augmente avec l'âge et sa progression est plus fréquente chez les personnes d'origine africaine. Le GFA est une forme de glaucome plus commune chez les personnes d'origine asiatique.

Prévention et traitement

Bien que l'élévation du tonus oculaire ne soit qu'un des facteurs de risque, l'abaissement de celui-ci est actuellement le seul traitement utilisé à ce jour. De ce fait, un grand nombre de "glaucomateux" sont mis sous traitement à vie sans que l'on soit sûr qu'ils sont effectivement porteurs d'un glaucome. Ensuite la maladie étant asymptomatique pendant un long laps de temps, se pose le problème de son diagnostic et de son dépistage. Enfin sa prise en charge thérapeutique est difficile au niveau des soins de base et comme tout traitement au long cours, il pose le problème de son observance. Les recherches récentes sur le glaucome s'orientent vers des thérapeutiques à visée neuro-protectrices en complément des hypotonisants oculaires.

Rôle de VISION 2020

Comme la majorité des cas de glaucomes peuvent être dépistés et pris en charge, il est souhaitable de l'inclure dans la planification des actions de VISION 2020. Ceci est particulièrement justifié dans les pays où les 5 principales maladies cibles ne sont pas un problème de Santé publique et où des ressources peuvent être attribué à cette maladie.

Partager