Prévention de la cécité et des déficiences visuelles

Maladies oculaires prioritaires


Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)

Définition

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) correspond à des lésions de la rétine maculaire, dégénératives, non inflammatoires, acquises, survenant sur un oeil auparavant normal, apparaissant après l'âge de 50 ans, entraînant une altération de la vision centrale. On sait maintenant que la DMLA est vraisemblablement secondaire à la dégénérescence de l'épithélium pigmentaire rétinien. L'insuffisance circulatoire, avec diminution du débit circulatoire de la région maculaire, joue également un rôle. Il existe plusieurs formes cliniques conduisant à l'apparition d'une DMLA.

Ampleur

La DMLA est la troisième cause mondiale de déficience visuelle et représente 8,7% des causes de cécité. C'est la première cause de déficience visuelle dans les pays industrialisés. Le principal facteur de risque est l'âge. D'autres facteurs de risque adjuvant sont incriminés, comme le tabagisme, l'influence génétique, le degré de pigmentation (risque plus important en cas d'iris clair), l'hypertension artérielle, les ultraviolets et un déséquilibre alimentaire.

Prévention et traitement

Il n'existe pas actuellement de prévention pour cette atteinte oculaire, ni de traitement curatif. Les traitements palliatifs font appel au laser, à la photothérapie dynamique et parfois à la chirurgie. La réhabilitation des déficients visuels fait appel à un bon éclairage, des équipements optiques ou électroniques. Une rééducation orthoptique de type basse vision peut être proposée.

Rôle de VISION 2020

La DMLA n'est pas une des maladies considérées comme prioritaires pour VISION 2020. Mais il faudra sûrement à l'avenir en tenir compte du fait de l'allongement de l'espérance de vie dans le monde et de la transition épidémiologique vers les maladies oculaires chroniques non transmissibles.

Partager