Prévention de la cécité et des déficiences visuelles

Le trachome

Alliance mondiale pour l'élimination du trachome cécitant d'ici l'an 2020 (GET 2020)

L'Organisation mondiale de la Santé coordonne une alliance internationale de partenaires intéressés par l'élimination mondiale du trachome. Elle s'appelle l'Alliance mondiale pour l'élimination du trachome cécitant d'ici l'an 2020 (GET 2020).

La maladie

Le trachome est une maladie infectieuse responsable actuellement d'approximativement 3% de la cécité mondiale. Dans le monde entier, il y a environ 8 millions de personnes irréversiblement déficientes visuelles à cause du trachome. Environ 84 millions de cas de trachome actif nécessitent un traitement pour prévenir la cécité à venir.

GET 2020

En accord avec les recommandations de l'Alliance mondiale GET 2020, le Secrétariat OMS vous propose une nouvelle méthode pour soumettre et/ou mettre à jour les données essentielles sur l'épidémiologie et les actions de lutte contre le trachome dans votre pays.

L'alliance pour l'élimination mondiale du trachome cécitant d'ici l'an 2020 (GET 2020) soutien et collabore avec l'OMS dans des activités, telles que les enquêtes épidémiologiques, l'appréciation rapide, l'exécution de projet, la coordination, la surveillance de la maladie, l'évaluation de projet et la mobilisation de ressources. Elle est ouverte à toutes les parties - gouvernements, organismes internationaux et organisations non-gouvernementales - qui sont disposés et prêts à contribuer aux efforts internationaux.

"CHANCE"

Des efforts internationaux pour éliminer le trachome cécitant sont basés sur la stratégie développée par l'OMS qui est une association d'interventions connues sous l'acronyme "CHANCE". Elle s'appuie sur la chirurgie de l'entropion-trichiasis (CH), l'antibiothérapie (A), le nettoyage du visage (N) et le changement de l'environnement (CE). Ces interventions ont pour cible la communauté et recherchent une participation de la communauté par l'approche des soins de santé primaires.

Ces orientations ont été prises lors d'une réunion, organisée par le programme OMS pour la prévention de la cécité et de la surdité (PBD) et qui a eu lieu au siège de l'OMS à Genève du 25 au 26 novembre 1996. La réunion a été suivie par des représentants d'un certain nombre d'organismes non gouvernementaux internationaux de développement (ONGID), la Fondation Edna McConnell Clark et la section philanthropique des laboratoires pharmaceutiques Pfizer inc. international qui possède le brevet de l'azithromycine, un antibiotique à longue durée d'action qui peut être peut être employé pour lutter contre le trachome.

Ce médicament ne remplace pas totalement la pommade oculaire à la tétracycline, toujours utilisé dans beaucoup de pays dans le traitement de trachome. En raison de certains inconvénients, la tétracycline en traitement local n'a pas été entièrement acceptée dans des programmes à base communautaire. L'azithromycine est déjà employée dans des pays approchant la phase finale de l'élimination du trachome cécitant.

L'expérience du Maroc, premier pays à avoir utilisé l'azithromycine à grande échelle dans le cadre d'un programme national d'élimination, a préparé le terrain pour l'application mondiale de l'azithromycine en tant qu'élément de la stratégie CHANCE dans le combat contre la maladie.

L'OMS et ses partenaires soutiennent l'exécution de la stratégie CHANCE dans les pays endémiques qui ont décidé d'éliminer le trachome grâce une volonté politique et des moyens techniques.

Documents de l'Assemblée mondiale de la Santé et du Conseil exécutif en rapport avec le trachome

Voir aussi

Partager

Photo des participants à la 8ème rèunion de GET 2020 avec le DG de l'OMS le Dr J.W.Lee