Prévention de la cécité et des déficiences visuelles

Tendances mondiales de l'ampleur de la cécité et des déficiences visuelles

La première estimation de l'ampleur et des causes de déficiences visuelles était basée sur la population mondiale en 1990 (38 millions d'aveugles). Cette estimation a été ensuite extrapolée à la population de 1996 (45 millions d'aveugles) et estimée sur une projection de la population en 2020 (76 millions d'aveugles), montrant un doublement de l'ampleur des déficiences visuelles dans le monde d'ici 2020. Cela a donné les bases épidémiologiques lors du lancement de VISION 2020 en 1999, l'Initiative mondiale pour l'élimination de la cécité évitable d'ici 2020.

L'augmentation du nombre total de déficiences visuelles en 2002 n'est pas strictement comparable aux estimations de 1990 qui montraient qu'il y avait 148 millions de personnes ayant une déficience visuelle dont 38 millions étaient aveugles. Bien que la population de 2002 est augmentée de 18,5% par rapport à 1990, la population des personnes de 50 ans et plus a augmenté de près de 30%. L'augmentation de la population a été plus importante dans les pays en développement. En tenant compte de l'évolution de la population dans le monde depuis ces 12 dernières années, l'augmentation de la cécité et des déficiences visuelles en 2002 apparaît être inférieure à ce qui était projeté, 37 millions au lieu de 52 millions.

Il apparaît que ce changement est dû essentiellement à deux facteurs :
1.Plus d'études en population sur les déficiences visuelles ont été effectuées ces 10 dernières années à partir d'estimations plus précises.
2.Des réalisations significatives ont été menées à bien dans la prévention et la prise en charge des cécités évitables dans la ligne des priorités de VISION 2020 : "le droit à la vue".
Cela comprend :
a.L'augmentation de la prise de conscience et de l'utilisation des services de soins par la population.
b.L'augmentation de la disponibilité et accessibilité des services de soins.
c.L'augmentation de l'engagement politique dans la prévention des déficiences visuelles.
d.L'augmentation de l'engagement des professionnels dans la prévention des déficiences visuelles.
e.Engagement et soutien des organisations non gouvernementales.
f.Participation et collaboration avec des associations professionnelles.
g.Des activités de soins oculaires primaires plus efficaces, intégrées au système des soins de santé primaires, qui ont contribué à diminuer les déficiences visuelles dues au trachome, à l'onchocercose, à la carence en Vitamine A et également à la cataracte par de meilleurs services incluant un meilleur dépistage et l'éducation pour la santé oculaire.
h.Des avancées importantes dans l'élimination de la cécité en Gambie, Inde, Maroc, Népal, Sri Lanka, Thaïlande et d'autres pays.

Un nombre de plus en plus important de personnes risquent d'avoir des déficiences visuelles au fur à mesure de l'augmentation de la population et de la transition démographique vers les tranches d'âges les plus élevées.

Les maladies potentiellement cécitantes comme la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), la rétinopathie diabétique et le glaucome augmentent au fur et à mesure que les personnes affectées augmentent. Celles-ci sont des maladies oculaires chroniques non transmissibles pour lesquelles se posent des questions de dépistage, de coût du traitement et de compliance (adhésion). De plus en plus de programmes de santé devront être développés pour ces personnes atteintes de déficiences visuelles.