Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Variation des coûts des services de vaccination systématique au Pérou

D. Walker, N.R. Mosqueira, M.E. Penny, C.F. Lanata, A.D. Clark, C.F.B. Sanderson, & J.A. Fox-Rushby

Résumé

Objectif

Les estimations des coûts de vaccination ne fournissent habituellement que des chiffres ponctuels à l’échelon national, sans information sur les variations subies par ces coûts. Dans la pratique cependant, de telles informations sont nécessaires aux gestionnaires de programmes. Le présent article apporte des informations sur les variations subies par les coûts des services de vaccination systématique de trois districts péruviens différents : Ayacucho (zone de montagnes), San Martin (zone de jungle) et Lima (région côtière).

Méthodes

Nous examinons l’incidence de cette variabilité sur les prévisions en matière de coûts et présentons son impact probable sur les rapports coût-efficacité attendus, les décisions politiques et les travaux de recherche futurs. Tous les coûts sont exprimés en US$ 2002 et incluent les coûts d’administration des vaccins supportés par les services de vaccination de 19 établissements de santé publics au cours de l’exercice financier janvier–décembre 2002. Les taux de gaspillage des vaccins ont été estimés à partir des registres de stock.

Résultats

Le coût par enfant entièrement vacciné va de US$ 16,63-24,52 à Ayacucho, de US$ 21,79-36,69 à San Martin et de US$ 9,58-20,31 à Lima. Le volume de vaccins administrés et les taux de gaspillage constituent des paramètres déterminants dans la variation des coûts des services de vaccination systématique.

Conclusion

Cette étude montre qu’il existe des variations considérables dans les coûts d’administration des vaccins d’une région géographique à l’autre et d’un type d’établissement à l’autre. Les informations relatives au mode de variation des coûts sont utilisables comme base pour opérer des généralisations à d’autres situations et fournir des estimations plus exactes à l’intention des décideurs qui ne disposent pas de données désagrégées sur les coûts locaux. Les études futures devraient porter sur des échantillons de taille suffisante et s’assurer d’un choix judicieux des régions pour optimiser l’interprétation des variations de coût.

Partager