Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Raisons justifiant la fréquentation des services de soins dentaires de Ouagadougou, Burkina Faso

Benoît Varenne, Philippe Msellati, Célestin Zoungrana, Florence Fournet, & Gérard Salem

RÉSUMÉ

Objectif

Déterminer les raisons amenant les patients à fréquenter les unités de soins dentaires de Ouagadougou, Burkina Faso, et avoir une meilleure idée de la capacité des services de soins buccodentaire dans les zones urbaines d’Afrique de l’Ouest.

Méthodes

L’étude a porté sur un échantillon de patients sélectionnés au hasard et ayant fréquenté 15 unités de soins dentaires de Ouagadougou au cours de l’année 2004. Les données ont été recueillies au moyen d’un formulaire d’enregistrement quotidien simple.

Résultats

A partir de 44 975 patients au total, un échantillon final de 14 591 patients a été constitué, dont 55,4 % étaient de nouveaux patients et 44,6 % des patients ayant déjà fréquenté le service. La plupart des patients sollicitant des soins (71,9 %) étaient âgés de 15 à 44 ans. Sur l’ensemble des personnes traitées, 41,5 % ont fait appel à des services dentaires non gouvernementaux sans but lucratif, 36 % à des services de soins dentaires privés et 22,5 % à des services publics. Le motif le plus courant de consultation de ces services était une carie atteignant la pulpe (52,4 %) et 60 % des plaintes mentionnaient une douleur. Il a été constaté que les demandes de soins dentaires différaient notablement selon le sexe, la couverture en termes d’assurance maladie et la profession des patients.

CONCLUSION

Les autorités sanitaires des districts urbains doivent garantir l’existence de services de soins de santé primaires axés sur la prise en charge de la douleur au premier point de contact avec le patient. S’il leur incombe de renforcer les soins d’urgence à l’intention des populations mal desservies, les centres de santé doivent aussi contribuer à l’établissement de programmes reposant sur la participation des communautés et destinés à prévenir les affections de la denture et de la bouche et à promouvoir la santé bucco-dentaire. Pour faire face à la charge croissante de maladies bucco-dentaires, l’échange d’expériences entre systèmes de soins bucco-dentaires de type non traditionnel et adaptés aux pays en développement devient une nécessité pressante.

Partager