Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Financement en fonction des résultats et modification du système de santé de district : expérimentation au Rwanda

Robert Soeters, Christian Habineza, & Peter Bob Peerenboom

RÉSUMÉ

Des éléments provenant de pays asiatiques à faible revenu montrent qu’un financement dépendant des résultats (en tant que forme particulière d’externalisation) est susceptible d’améliorer la prestation des services de santé plus efficacement que les mécanismes classiques de financement des intrants. Nous rapportons les résultats d’une expérience menée sur le terrain au Rwanda montrant qu’une stratégie de financement en fonction des résultats est également applicable en Afrique sub-saharienne. Ce type de financement suppose la présence d’un nouvel acteur au moins (une organisation indépendante et bien équipée, détentrice d’une enveloppe budgétaire) dans le système de santé de district, de manière à ce que les achats, la prestation de services et les missions de réglementation des autorités sanitaires locales soient séparés des rôles techniques de négociation des contrats et de remboursement des fonds. Au Rwanda, des groupes communautaires locaux contrôlent, à travers des enquêtes auprès des patients, les performances des établissements de santé et surveillent le niveau de satisfaction des usagers. L’une des préalables au bon fonctionnement d’un mode de financement sur la base des résultats est le respect par les autorités de l’autonomie de gestion des établissements de santé en compétition pour l’obtention des subventions publiques. Ces changements sont aussi l’occasion de redistribuer de manière plus transparente et plus efficace les rôles au sein du système de santé de district.

Partager