Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Prévention de la transmission verticale du VIH à Kinshasa (République démocratique du Congo) : enquête de référence portant sur 18 dispensaires prénatals

Frieda M Behets, Richard Matendo, Lara M Vaz, Nick Kilese, Diderot Nanlele, Steven Callens, Jack Kokolomami, Emile W Okitolando, & Annelies Van Rie

RÉSUMÉ

OBJECTIF

Évaluer le contenu et les modalités de prestation des services anténatals essentiels en préalable à la mise en oeuvre des programmes de prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PMTCT) du virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

MÉTHODES

Nous avons évalué 18 centres de soins anténatals (huit établissements publics et dix gérés par des organisations non gouvernementales) à Kinshasa (République démocratique du Congo). Nous avons réalisé une enquête pour réunir des données sur les effectifs et les qualifications des agents de santé dispensant les services anténatals, sur la capacité des infrastructures et sur la prestation des services anténatals de base tels que : conseils nutritionnels, vaccination antitétanique, prévention et prise en charge de l’anémie, du paludisme, des infections sexuellement transmissibles et de la tuberculose, et conseils relatifs à la contraception après l’accouchement.

RÉSULTATS

Les établissements de soins anténatals différaient par la taille, la capacité et le coût, ainsi que par les systèmes de prestation et le contenu des services. Par exemple, 17 parmi les 18 centres proposaient un dépistage de l’anémie, mais 2 de ces centres seulement faisaient porter le coût de ce service sur la carte donnant accès aux soins anténatals. Neuf dispensaires (50 %) ont indiqué qu’ils fournissaient un traitement prophylactique contre le paludisme par la sulfadoxine-pyriméthamine conformément à la politique nationale. Quatre de ces sites (22 %) proposaient un dépistage de la syphilis.

CONCLUSION

La transposition des programmes de PMTCT aux pays démunis nécessite une évaluation et un renforcement des prestations de service anténatales de base existantes.

Partager