Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Estimation de la mortalité par cause à partir des données de la communauté et des établissements de santé en République-Unie de Tanzanie : options et incidences sur les estimations du poids de la mortalité

David R Whiting, Philip W Setel, Daniel Chandramohan, Lara Wolfson, Yusuf Hemed, & Alan D Lopez

RÉSUMÉ

OBJECTIF

Comparer les estimations du poids de la mortalité obtenues en mesurant directement les niveaux et les causes dans les communautés aux estimations indirectes obtenues en associant la structure de mortalité par cause dans les établissements de santé à la mesure des niveaux de mortalité dans la communauté.

MÉTHODES

On a utilisé les données des registres d’état civil sentinelles avec autopsie verbale pour déterminer le poids de la mortalité par cause au niveau communautaire dans deux régions de la République-Unie de Tanzanie. La structure proportionnelle de la mortalité par cause obtenue dans les établissements de santé a été appliquée aux chiffres des décès obtenus par les registres sentinelles afin d’obtenir des estimations modélisées. Le poids a été exprimé en années de vie perdues.

RÉSULTATS

Au total, les établissements de santé ont enregistré 2884 décès et les registres sentinelles/autopsies verbales 2167. Dans la classe d’âge des nouveau-nés et très jeunes nourrissons, les taux de mortalité par cause sont dominés par les affections périnatales et la mortinatalité aussi bien pour les données communautaires que les données des établissements. Les estimations modélisées relatives aux causes chroniques sont très semblables à celles des registres sentinelles/autopsies verbales. Les maladies fébriles aiguës sont codées de manière plus spécifique dans les données des établissements que dans les autopsies verbales. Les traumatismes sont plus répandus dans les données provenant des registres sentinelles/autopsies verbales que dans celles provenant des établissements.

CONCLUSION

Dans cette situation, les meilleures pratiques de codage de la Classification internationale des Maladies et des Problèmes de Santé connexes, Dixième Révision (CIM-10) et l’application de la structure par causes de la mortalité des établissements aux chiffres des décès relevés dans les communautés à partir des registres sentinelles semblent donner des estimations raisonnables du poids de la mortalité par cause chez les sujets de cinq ans et plus, déterminée directement à partir de l’autopsie verbale. Pour la classe d’âge des nouveau-nés et très jeunes nourrissons, il semble nécessaire d’utiliser les autopsies verbales. L’utilisation de cette approche dans un échantillon d’établissements représentatif au plan national peut fournir des estimations nationales fiables du poids de la mortalité par cause pour les principales causes de décès chez l’adulte.

Partager