Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Mortalité maternelle à Saint-Pétersbourg (Fédération de Russie)

Natalia A Gurina, Siri Vangen, Lisa Forsén, & Johanne Sundby

RÉSUMÉ

OBJECTIF

Etudier la mortalité maternelle et ses causes à Saint- Pétersbourg (Fédération de Russie)

MÉTHODES

Des données ont été réunies sur tous les décès liés à la grossesse survenus à Saint-Pétersbourg entre 1992 et 2003 à partir de plusieurs sources d’information. Un groupe de recherche indépendant a examiné et classé tous les cas sur la base de la CIM-10 et des enquêtes confidentielles sur les décès maternels du Royaume-Uni. On a analysé les tendances des taux de décès toutes causes confondues et par causes (nombre de décès pour 100 000 naissances) pour quatre intervalles de 3 ans, en utilisant le test du chi-carré.

RÉSULTATS

Le taux de mortalité maternelle au cours de la période étudiée était de 43 pour 100 000 naissances vivantes. On a observé une forte diminution du nombre de décès maternels directs entre le premier et le quatrième intervalle de 3 ans (49,8 pour 1992-1994 contre 18,5 pour 2001-2003). Les principales causes des décès maternels directs étaient des septicémies et des hémorragies. Sur le nombre total des décès par septicémie, 63,8 % étaient consécutifs à un avortement. Le taux de mortalité par septicémie a diminué de manière statistiquement significative entre le premier et le deuxième intervalles. Au cours du dernier intervalle étudié (2001-2003), 50 % des décès par hémorragie étaient secondaires à une grossesse extra-utérine. Le taux de décès par thromboembolie est resté faible (2,9 %) et stable sur la durée de l’étude. Parmi les causes de décès maternels indirects, une diminution non significative a été observée pour les décès par cardiopathie. Les taux de décès par pathologies infectieuses et par suicide ont augmenté au cours de la période étudiée.

CONCLUSION

La mortalité maternelle à Saint-Pétersbourg reste cinq fois plus élevée que la mortalité maternelle au niveau européen. Une amélioration de la prise en charge de l’avortement et des soins d’urgence en cas de septicémie et d’hémorragie, ainsi que de l’identification et du traitement des maladies infectieuses au cours de la grossesse s’imposent.

Partager