Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Flux financiers en faveur de la recherche et du développement en santé au Brésil sur la période 2000–2002

Cid Manso de Mello Vianna, Rosângela Caetano, José Antonio Ortega, Luiz Otávio de Figueiredo Façanha, Gabriela Bittencourt Gonzalez Mosegui, Marien Siqueira, Tiago Barros Costa

Objectif

Cartographier et mesurer les flux financiers pour la recherche et le développement en santé au Brésil sur la période 2000–2002.

Méthodes

Après adaptation de la méthodologie développée par le Center for Economic Policy Research, des données ont été recueillies sur les sources de financement et les utilisations de ces ressources en faveur de la recherche et du développement en santé.

Résultats

Le montant annuel moyen des ressources affectées à la recherche et au développement en santé était de US$ 573 millions environ. Le secteur public dans son ensemble avait investi US$ 417,3 millions et le Département de la santé US$ 51,1 millions. En pourcentage, l’investissement du secteur public représentait 4,15% du budget du Département de la santé, bien que le Ministère de la santé ait affecté 0,3% seulement de son budget à la recherche en santé dans le pays. Les universités et les instituts de recherche ont été les principaux utilisateurs des ressources allouées à la recherche et au développement en santé, recevant 91,6% des dépenses publiques totales, tandis que le secteur privé ne bénéficiait que d’une part réduite, soit environ 0,69% de ce total. Le secteur privé a investi US$ 135,6 millions par an et les organisations internationales US$ 20,1 millions par an.

Conclusion

Outre la mesure des ressources financières mises à la disposition de la recherche et du développement en santé, les résultats de cette étude ont permis de combler des lacunes en matière de données nationales, d’identifier les flux de ressources financières utilisées, ainsi que de tester et d’adapter la méthodologie proposée, ce qui a permis d’obtenir des informations se prêtant à des comparaisons internationales.

Partager