Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Impératifs sanitaires et politique étrangère : le cas de la Malaisie

Simon Barraclough, Kai-Lit Phua

Les relations mondiales, régionales et bilatérales de la Malaisie en matière de santé internationale sont examinées dans le contexte historique de sa politique étrangère. La Malaisie a toujours participé aux organisations multilatérales, et en particulier à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), cette participation allant de soi dans un pays qui se considère comme membre à part entière de la communauté internationale. Les menaces que font peser les maladies infectieuses sur la santé et l’activité économique ont conduit la Malaisie à intensifier sa diplomatie sanitaire et à lui donner un caractère plus formel, au niveau régional comme au niveau bilatéral. Cette diplomatie a également jeté les bases d’un éventail plus large de liens de coopération qui dépassent le simple cadre de la réaction à la menace de pandémies. A mesure qu’elle se rapproche de la situation d’un pays développé, la Malaisie a progressivement intégré son secteur sanitaire à l’économie mondiale par le biais d’entreprises communes de recherche-développement et d’investissements transnationaux. Parallèlement, elle disposera des ressources technologiques, financières et humaines nécessaires pour jouer un rôle altruiste plus étendu dans la santé régionale et mondiale.

Partager