Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Impact épidémiologique d’une campagne nationale de vaccination antirougeoleuse au Viet Nam : revue critique

Hitoshi Murakami, Nguyen Van Cuong, Hong Van Tuan, Katsuyuki Tsukamoto & Do Si Hien

Objectif

Etudier l’impact d’une campagne nationale de vaccination antirougeoleuse de masse au Viet Nam sur l’incidence des cas de rougeole, en considérant les variations des résultats de la surveillance de cette maladie avant et après la campagne.

Méthodes

Une campagne nationale de vaccination de masse a été menée dans le Nord, puis dans le Sud du pays, en 2002 et 2003 respectivement. Dans le cadre de cette campagne, une deuxième dose de vaccin a été administrée aux enfants de 9 mois à 9 ans et le taux de couverture rapporté a atteint 99% dans les deux zones. Les données de surveillance nationale de la rougeole à partir des cas recensés, recueillies sur la période 2001-2006, ont été examinées et analysées. Les résultats de la surveillance ont été évalués en termes de taux d’investigation des cas et de collecte d’échantillon, et d’après la sensibilité de la notification pour les cas d’éruption fébrile. On a utilisé le test exact de Fisher pour rechercher des différences entre les valeurs indicatrices avant et après la campagne, au niveau du pays et des régions et on a fait appel au test de Wilcoxon (test des rangs signés) au niveau provincial.

Résultats

Malgré de grandes améliorations dans la surveillance de la maladie, on a observé une forte chute de l’incidence de la rougeole à l’issue de la campagne de vaccination, avec une baisse de l’incidence nationale des cas confirmés pour 100 000 habitants de 5,44 en 2001 à 0,14 après la campagne (c’est-à-dire en 2003 dans le Nord et en 2004 dans le Sud, p < 0,001). Une résurgence rapide de la rougeole a été observée en 2005 et 2006, mais seulement dans la région montagneuse du Nord-Ouest. On n’a pas observé dans le Nord de décalage statistiquement significatif de l’âge médian des nouveaux cas (âge médian : 9 ans en 2001 contre 8 ans en 2003, p = 0,113), en revanche ce fut le cas dans le Sud (âge médian passant de 7 ans en 2001 à 12 ans en 2003, p < 0,001).

Conclusion

Une démarche de type campagne vaccinale peut s’avérer efficace pour endiguer la rougeole dans les régions en développement d’Asie. La réémergence de cette maladie dans la région du Nord-Ouest était probablement due à une couverture sous-optimale de cette région par la campagne et par le programme étendu de vaccination systématique ultérieurement mis en place.

Partager