Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Progrès dans le développement de services intégrant à la fois la santé sexuelle et génésique et le VIH/sida

Clare Dickinson, Kathy Attawell & Nel Druce

Le présent article examine les faits nouveaux allant dans le sens d’un renforcement des liens entre santé sexuelle et génésique et VIH/sida et étudie les facteurs qui continuent de s’opposer à ces progrès. Il s’appuie sur une revue réalisée antérieurement en 2006 par le Ministère britannique du développement international, qui examinait les obstacles et les possibilités rencontrés pour étendre ces liens. Nous affirmons que, malgré les preuves de plus en plus nombreuses de la faisabilité et des effets bénéfiques de lier les services de santé sexuelle et génésique à ceux relatifs au VIH/sida, peu de pays ont réalisé un développement conséquent de leur offre de services intégrés. Le manque de concepts terminologiques communs et d’instructions opérationnelles techniques claires, ainsi que la séparation des politiques et des processus institutionnels et financiers pour ces deux domaines continuent de représenter des obstacles importants. Nous avons attiré l’attention sur les leçons tirées de l’expérience avec l’intégration tuberculose/VIH/sida. L’article conclut qu’il existe peu de preuves que des investissements dans les systèmes de santé produisent un renforcement des liens examinés et formule plusieurs recommandations pour exploiter au maximum les opportunités offertes par les faits récents.

Partager