Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Validation d’un algorithme de gestion intégrée des maladies infantiles pour la prise en charge des maladies de peau courantes aux îles Fidji

Andrew C Steer, Lisi V Tikoduadua, Emmalita M Manalac, Samantha Colquhoun, Jonathan R Carapetis & Carolyn Maclennan

Objectif

Evaluer la sensibilité d’un algorithme de gestion intégrée des maladies infantiles (PCIME) pour la détection des maladies de peau courantes chez les enfants des îles Fidji.

Méthodes

Nous avons recueilli des données sur l’évaluation d’enfants de 2 mois à 5 ans, présentés dans un des deux dispensaires participant à l’étude. Chaque enfant a été évalué par une infirmière formée à l’utilisation de l’algorithme de PCIME et par un pédiatre expert. Nous avons utilisé un test statistique Kappa pour mesurer l’accord entre l’évaluation par l’infirmière s’aidant de l’algorithme et le diagnostic du pédiatre.

Résultats

Nous avons relevé une forte sensibilité de l’algorithme pour l’identification des problèmes de peau (sensibilité : 98,7 % ; intervalle de confiance à 95 %, IC : 95,5-99,9) dans le cadre de son application par les infirmières formées à la PCIME, qui ont été capables d’identifier parmi les enfants un cas d’affection cutanée sévère et les trois cas de cellulite périorbitale. La sensibilité était également bonne pour la classification des abcès et des cellulites (sensibilité : 95 %, IC à 95 % : 75,1-99,9) et celle des gales infectées (sensibilité : 89,1 %, IC à 95 % : 77,8-95,9), mais était en revanche plus faible pour l’identification des impétigos et des infections fongiques, notamment des gales non infectées.

Conclusion

L’algorithme de PCIME pour les maladies de la peau est un outil solide, qui devrait être intégré à la PCIME après certaines modifications concernant la gale et l’impétigo. Son utilisation par les agents de santé primaire devrait réduire la charge d’affections cutanées chez les enfants des îles Fidji en améliorant l’identification des cas et la prise en charge. Il conviendrait d’envisager l’emploi de cet algorithme dans d’autres pays où les affections cutanées infantiles sont une priorité, notamment dans la région Pacifique.

Partager