Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Justification de la surveillance intégrée de la méningo-encéphalite infantile : étude cas-témoin au Cambodge

Sok Touch, John Grundy, Susan Hills, Manju Rani, Chham Samnang, Asheena Khalakdina & Julie Jacobson

Problématique

Les progrès récemment enregistrés en matière de disponibilité et d’accessibilité économique des vaccins ont soulevé des espoirs de réduire la mortalité et l’incapacité dues aux infections neurologiques chez l’enfant. Dans de nombreux pays asiatiques cependant, on appréhende mal le poids épidémiologique et le fardeau pour la santé publique que représentent les maladies neurologiques telles que l’encéphalite japonaise et la méningite bactérienne.

Démarche

Un système de surveillance sentinelle pour l’encéphalite japonaise a été développé et intégré au système de surveillance syndromique systématique de la méningo-encéphalite au Cambodge en 2006. Le système de surveillance sentinelle a été conçu de manière à pouvoir intégrer la surveillance et les analyses en laboratoire relatives à d’autres étiologies d’infection neurologique.

Contexte local

Le Département Lutte contre les maladies transmissibles du Ministère de la santé cambodgien a collaboré avec ses partenaires pour mettre en place ce système de surveillance sentinelle.

Modifications pertinentes

Le système de surveillance sentinelle a fourni des informations importantes sur la charge de morbidité due à l’encéphalite japonaise au Cambodge et offre actuellement une plateforme de développement permettant l’intégration de tests de laboratoires pour d’autres infections neurologiques infantiles évitables par la vaccination.

Enseignements tirés

Lorsqu’il est couplé à un système de notification des syndromes, un système de surveillance sentinelle peut caractériser l’épidémiologie de la méningo-encéphalite et identifier la proportion d’infections neurologiques nosocomiales évitables par la vaccination dans la population infantile. L’intégration de ces systèmes permet une plus grande cohérence dans la collecte des données et dans l’analyse et la diffusion des informations et renforce la capacité des gestionnaires de la santé publique à fournir des informations plus crédibles et plus synthétiques aux décideurs politiques. Cela contribuera à la prise de décisions concernant le rôle potentiel de la vaccination dans la réduction de l’incidence des infections neurologiques chez l’enfant.

Partager