Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Assistance professionnelle pendant la naissance et mortalité maternelle dans deux districts indonésiens

C Ronsmans, S Scott, SN Qomariyah, E Achadi, D Braunholtz, T Marshall, E Pambudi, KH Witten & WJ Graham

Objectif

Etudier les déterminants de la mortalité maternelle et évaluer l’effet de programmes visant à accroître le nombre de naissances assistées par des professionnels de santé dans deux districts de l’Ouest de Java, en Indonésie.

Méthodes

Nous avons utilisé des réseaux informateurs pour caractériser l’ensemble des décès maternels et une méthode de capture-recapture pour estimer le nombre total de ces décès. Par le biais d’une enquête sur les naissances récentes, nous avons recensé toutes les sages-femmes exerçant dans les deux districts étudiés. Nous avons fait appel à une étude cas-témoins pour examiner les déterminants de la mortalité maternelle et à une étude de cohorte pour estimer le taux global de mortalité maternelle.

Résultats

Le taux global de mortalité maternelle était de 435 pour 100 000 naissances vivantes (intervalle de confiance à 95 %, IC : 376-498). N’ont bénéficié de l’assistance d’un professionnel de santé pendant l’accouchement que 33 % des femmes, et parmi ce groupe, la mortalité était extrêmement élevée chez les mères appartenant au quintile de richesse le plus bas (2303 pour 100 000) et restait très forte dans les quintiles moyen-inférieur et moyen-supérieur (1218 et 778 pour 100 000 naissances vivantes, respectivement). La raison de cette mortalité excessive est peut être que les femmes, notamment les plus pauvres, ne sollicitent de l’aide qu’après l’apparition d’une complication grave.

Conclusion

L’obtention d’une couverture équitable de la totalité des naissances par des professionnels de santé est encore un objectif lointain en Indonésie, mais même chez les femmes bénéficiant de soins professionnels, les taux de mortalité maternelle restent étonnamment élevés. Cette situation reflète peut être les limites des soins à domicile. La mise en place par étapes d’une exemption de paiement des actes et de mesures incitatives en matière de transport pour permettre à toutes les femmes d’accéder à des soins obstétricaux qualifiés dans un centre de santé ou à des soins d’urgence dans un hôpital pourrait être un moyen praticable et durable de réduire le taux de mortalité maternelle en Indonésie.

Partager