Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Perte potentielle de productivité résultant de la charge mondiale de défauts de réfraction non corrigés

TST Smith, KD Frick, BA Holden, TR Fricke & KS Naidoo

Objectif

Estimer la perte potentielle de productivité économique dans le monde associée à la charge existante de déficiences visuelles dues à des défauts de réfraction non corrigés.

Méthodes

Des hypothèses conservatrices et des données démographiques, épidémiologiques et économiques nationales ont été utilisées pour estimer la perte de produit intérieur brut ajusté en parité du pouvoir d’achat (PIB ajusté en PPA) pour l’ensemble des individus affectés d’une déficience visuelle ou aveugles et pour ceux jouissant d’une vue normale, qui leur dispensent des soins de manière informelle.

Résultats

En 2007, on estimait à 158,1 millions le nombre de cas de déficiences visuelles résultant de défauts de réfraction non-corrigés ou sous-corrigés, parmi lesquels 8,7 millions d’aveugles. Nous avons évalué la perte de productivité économique mondiale en dollars internationaux (I $) associée à cette charge à I $ 427,7 milliards avant ajustement pour la participation à la force de travail du pays et pour les taux d’emploi et à I $ 268,8 milliards après cet ajustement. En pratiquant le même ajustement, mais en prenant pour hypothèse une productivité économique nulle pour les personnes de 50 ans et plus, nous avons estimé la perte de productivité potentielle à I $ 121,4 milliard.

Conclusion

Même en se fondant sur les hypothèses les plus conservatrices, on estime que la perte de productivité, en dollars internationaux, associée aux déficiences visuelles résultant de défauts de réfraction non corrigés est approximativement mille fois plus élevée que le nombre mondial de cas de tels défauts. Le coût du passage à l’échelle supérieure des services de réfraction existants pour faire face à cette charge n’est pas connu, mais la délivrance d’une paire de lunettes appropriée pour moins de 1000 I $ à chaque personne affectée devrait se traduire par un gain économique net.

Partager