Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Obstacles à l’accès aux services médicaux et fonction d’achat des fonds de financement de la santé : enseignements provenant du Cambodge

Maryam Bigdeli & Peter Leslie Annear

Problématique

Le montant élevé des dépenses et des participations financières à la charge des usagers et l’absence de financement des exemptions pour ces dépenses limitent l’accès aux services de santé pour la population pauvre. Des Fonds de financement de la santé (Health Equity Fonds, HEF) sont apparus au Cambodge en tant que mécanismes stratégiques d’achat servant à financer ces exemptions et à réduire la charge liée aux soins médicaux pour les personnes à très faibles revenus. Leur impact sur l’accès aux services de santé doit être examiné de manière approfondie.

Démarche

Les éléments provenant du terrain sont examinés pour identifier les obstacles à l’accès aux services, analyser le rôle joué par les fonds HEF et déterminer comment ils aplanissent ces obstacles.

Contexte local

Deux tiers des dépenses de santé totales correspondent à des débours à la charge des patients au moment des soins, résultant principalement de l’automédication et du recours aux services de santé privés. Si le secteur privé est à l’origine de la plupart des dépenses de santé à la charge des patients, les participations financières à la charge des usagers restent un obstacle à l’accès aux services publics pour les personnes très pauvres.

Modifications pertinentes

Les fonds HEF ont amené de nouveaux patients dans les établissements de santé publics, répondant ainsi à une partie des besoins en soins médicaux insatisfaits. On n’a observé aucune stigmatisation à l’égard des patients soignés grâce aux fonds HEF, mais nombre d’entre eux ont dû encore emprunter de l’argent pour accéder aux soins.

Enseignements tirés

Les fonds HEF constituent un mécanisme d’achat dans le cadre du système de santé cambodgien. Ces fonds exercent quatre rôles essentiels : financement, soutien aux communautés, assurance de la qualité et dialogue politique. Ces rôles répondent aux principaux obstacles à l’accès aux services de santé. L’impact des fonds est maximal lorsqu’un dispositif impliquant une tierce partie est en place. Pour que les HEF exercent pleinement et activement leur fonction de mécanisme d’acquisition, un environnement politique solide et favorable est nécessaire.

Partager