Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Explication sociale de la montée ou de la baisse de l’intérêt pour un problème de santé d’ampleur mondiale

Jeremy Shiffman

Le présent article propose des raisons expliquant pourquoi certains problèmes de santé d’ampleur mondiale, tels que le VIH/sida, suscitent une attention notable de la part des dirigeants internationaux et nationaux, tandis que d’autres, également responsables d’une mortalité et d’une charge de morbidité élevées, telles que la pneumonie et la malnutrition, demeurent négligés. La montée, la persistance ou le déclin de l’intérêt apporté à un problème mondial de santé publique peuvent s’expliquer par la façon dont la communauté politique associée à ce problème - à savoir le réseau d’individus et d’organisations concernés - parvient à le comprendre et à en donner une représentation et met en place des institutions capables de soutenir cette représentation. Cette explication souligne le pouvoir des idées et conteste les interprétations de la montée et du déclin de l’intérêt pour un problème qui mettent l’accent principalement sur des facteurs matériels et objectifs, tels que les niveaux de mortalité et de morbidité et l’existence d’interventions d’un bon rapport coût/efficacité. Cette explication a des conséquences sur notre conception de la communication stratégique en santé publique. Si les idées qui décrivent un problème sont centrales, la communication stratégique est loin d’être une activité de santé publique secondaire : elle est au cœur de l’activité des communautés responsables des politiques sanitaires mondiales.

Partager