Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Dépendance des gouvernements locaux à l’égard des recettes fiscales liées au tabac : effet dissuasif sur la participation à la lutte antitabac en République de Corée

Young Kyung, Do & Kidong Park

Objectif

Étudier l’existence éventuelle d’un lien, en République de Corée, entre la participation des gouvernements locaux à un programme de lutte antitabac appuyé par le Fonds coréen pour la promotion de la santé sur la période 2002-2003 et le pourcentage des recettes fiscales locales tiré de la taxe à la consommation sur le tabac.

Méthodes

A l’aide de données financières et administratives concernant 163 municipalités, les auteurs ont évalué des modèles logit de la participation des gouvernements locaux au programme de lutte antitabac en fonction de la proportion des recettes fiscales locales provenant de la taxe à la consommation sur le tabac et d’une série de variables de contrôle, à savoir les caractéristiques socioéconomiques locales et l’effectif du personnel dans le centre de santé publique local.

Résultats

Pour les gouvernements locaux tirant une forte proportion de leurs recettes fiscales de la taxe à la consommation sur le tabac, notamment les quatre premiers par ordre décroissant de cette proportion, la probabilité de participation au programme de lutte antitabac était plus faible. On a aussi constaté que le manque de personnel dans le centre de santé publique local était associé à une participation plus réduite à ce programme.

Conclusion

La dépendance des gouvernements locaux à l’égard des revenus tirés de la taxe à la consommation sur le tabac peut avoir un effet dissuasif sur la participation à la lutte antitabac en République de Corée.

Partager