Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Compilation des statistiques de mortalité à partir des systèmes d’enregistrement des données d’état-civil du Vietnam : un long chemin à parcourir

Chalapati Rao, Brigitta Osterberger, Tran Dam Anh, Malcolm MacDonald, Nguyen Thi Kim Chúc & Peter S Hill

Pour disposer de statistiques de mortalité exactes, nécessaires pour évaluer la santé d’une population, définir une politique sanitaire ou mener des recherches en santé, le mieux est d’obtenir ces statistiques à partir des systèmes d’enregistrement des données d’état-civil. Cependant, dans plusieurs pays dont le Viet Nam, on ne dispose pas de statistiques de mortalité établies à partir des systèmes d’enregistrement des données d’état-civil. Nous avons adopté une démarche du type étude de cas par des méthodes mixtes pour évaluer le fonctionnement en 2006 des registres d’état-civil de trois provinces du Viet Nam (Hòa Bình, Thùa Thiên Hué et Binh Duong) et formuler des recommandations visant au renforcement des systèmes d’enregistrement des données d’état-civil dans ce pays. Pour chaque province, nous avons établi des courbes de survie à partir des données concernant la population et des chiffres de mortalité, compilés par sexe et par tranche d’âge. Nous avons employé des méthodes démographiques pour estimer la complétude des registres des décès en tant qu’indicateur de performance pour l’enregistrement des données d’état-civil. Nous avons fait appel à des méthodes qualitatives (revue des documents, entretiens avec des informateurs clés et discussions par groupes thématiques) pour évaluer les aspects administratifs, techniques et sociétaux de ces systèmes d’enregistrement. Dans les trois provinces, le niveau de complétude de l’enregistrement des décès était faible. Nous avons identifié des problèmes concernant le cadre juridique de l’enregistrement des décès néonatals précoces et des décès touchant les résidents temporaires et les migrants. Le système d’enregistrement n’est pas conforme aux normes internationales pour la notification des causes de décès ou pour l’enregistrement des statistiques détaillées par âge, sexe et cause de décès. Un renforcement des capacités, en parallèle avec la mise en place d’un comité de coordination intersectoriel impliquant les ministères de la justice et de la santé et le Bureau général des statistiques, devrait conduire à une amélioration du système d’enregistrement des données d’état-civil et notamment des procédures d’enregistrement des décès. Il nous semble qu’il existe un fort soutien politique aux systèmes de surveillance sentinelle dans la production de statistiques de mortalité fiables au Viet Nam.

Partager