Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Efficacité de la supplémentation en zinc associée aux solutés de réhydratation orale dans le traitement de la diarrhée chez les nourrissons de moins de 6 mois, dans l’état d’Haryana, en Inde

Sarmila Mazumder, Sunita Taneja, Nita Bhandari, Brinda Dube, RC Agarwal, Dilip Mahalanabis, Olivier Fontaine & Robert E Black

Objectif

Déterminer si le fait de former le personnel soignant à la prescription de supplémentation en zinc aux nourrissons âgés de < 6 mois et atteints de diarrhée aiguë est efficace pour traiter la diarrhée et prévenir des infections aiguës des voies respiratoires inférieures (IAVRI), et si cela permet une réduction de l'utilisation des solutés de réhydratation orale (SRO).

Méthodes

Dans cette analyse rétrospective de sous-groupe de nourrissons âgés de < 6 mois, six groupes ont été répartis au hasard entre sites d’intervention et sites de contrôle. Le personnel soignant a été formé pour administrer du zinc et des SRO aux enfants ayant une diarrhée aiguë sur les sites d’intervention, et uniquement des SRO aux enfants atteints de diarrhée aiguë sur les sites de contrôle. Des enquêtes ont été effectuées à 3 et 6 mois pour évaluer les résultats. Les différences entre sites d’intervention et sites de contrôle durant les épisodes diarrhéiques et d’IAVRI dans les 24 heures ou 14 jours précédant l’enquête, et durant les épisodes d'hospitalisations dans les 3 mois précédents ont été analysées par régression logistique.

Résultats

En comparaison avec les sites de contrôle, les sites d'intervention présentaient des taux de diarrhée aiguë inférieurs dans les 14 jours précédents, à 3 mois (risque relatif approché, RRA : 0,60 ; intervalle de confiance 95%, IC : 0,43–0,84) et à 6 mois (RRA : 0,72 ; IC 95% : 0,54–0,94) ; taux de diarrhée aiguë inférieurs dans les 24 heures précédentes, à 3 mois (0,66 ; IC 95% : 0,50–0,87) et des taux d'IAVRI inférieurs dans les 24 heures précédentes, à 6 mois (RRA : 0,59 ; IC 95% : 0,37–0,93) ; et des taux d'hospitalisation inférieurs, à 6 mois, toutes causes confondues (RRA : 0,40 ; IC 95% : 0,34–0,49), diarrhée (RRA : 0,34 ; 0,18–0,63) et fièvre et difficultés respiratoires ou pneumonie (RRA : 0,36 ; IC 95% : 0,24–0,55).

Conclusion

Le fait de former le personnel soignant à la prescription d'une supplémentation en zinc et à l’administration de zinc aux nourrissons âgés de < 6 mois peut réduire les diarrhées et les IAVRI. Des études supplémentaires seront nécessaires pour confirmer ces conclusions, car ces données proviennent d'une analyse de sous-groupe.

Partager