Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Traitements préventifs intermittents de la malaria pour les nourrissons: un outil d’aide à la prise de décision pour l’Afrique subsaharienne

Ilona Carneiro, Lucy Smith, Amanda Ross, Arantxa Roca-Feltrer, Brian Greenwood, Joanna Armstrong Schellenberg, Thomas Smith & David Schellenberg

Objectif

Développer un outil d’aide à la prise de décision pour aider les responsables politiques en Afrique subsaharienne à évaluer si un traitement préventif intermittent des nourrissons (IPTi) serait efficace pour contrôler la malaria.

Méthodes

Un algorithme pour prédire l'effet de l'IPTi a été développé au moyen de deux approches. D’abord, des données d'étude sur les profils d'âge de cas cliniques de malaria causée par le Plasmodium falciparum, les admissions en hôpital pour infection aux parasites de la malaria et les décès associés aux différents niveaux d'intensité de transmission de la malaria et son caractère saisonnier, ont été utilisées pour évaluer le pourcentage de cas de ces résultats qui se produisent chez des enfants de moins de 10 ans visés par l’IPTi. Ensuite, un modèle mathématique stochastique, développé avant l'IPTi, a été utilisé pour prévoir le nombre de cas pouvant être évités en appliquant l’IPTi sous différentes conditions épidémiologiques. L'outil d’aide à la prise de décision utilise les données les plus pertinentes des deux approches dans le contexte spécifié par l'utilisateur.

Résultats

Les résultats des deux approches indiquent que le pourcentage de cas visés par l’IPTi augmente avec la sévérité des résultats de la malaria et avec l’intensité de la transmission. L'outil d’aide à la prise de décision, disponible sur Internet, fournit des évaluations du pourcentage de décès, d’hospitalisations et de cas cliniques associés à la malaria, qui seront visés par l’IPTi dans un contexte spécifié et du nombre de cas qui pourraient être évités.

Conclusion

L'efficacité de l'IPTi varie avec l’intensité de la transmission de la malaria et son caractère saisonnier. Pour décider où appliquer l’IPTi, on doit prendre en considération l'épidémiologie locale de la malaria. L'outil d’aide à la prise de décision sur Internet ici décrit l'efficacité possible de l'IPTi avec une large gamme de conditions épidémiologiques.

Partager