Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Stimulation du développement de directives nationales concernant Streptococcus suis au Viet Nam par le biais d'un partenariat de recherche stratégique

Peter Horby, Heiman Wertheim, Nguyen Hong Ha, Nguyen Vu Trung, Dao Tuyet Trinh, Walter Taylor, Nguyen Minh Ha, Trinh Thi Minh Lien, Jeremy Farrar & Nguyen Van Kinh

Problématique

Streptococcus suis est une cause courante de méningite bactérienne chez l'adulte au Viet Nam et potentiellement dans d'autres parties de l'Asie, même si cette infection invalidante a été largement négligée. La prévention, le diagnostic et le traitement sont relativement classiques et abordables mais, début 2007, il n'existait, au Viet Nam, aucune directive nationale pour le diagnostic et la prévention de cette maladie, ainsi que pour la prise en charge des cas.

Démarche

Un dépistage amélioré des infections à S. suis a été mis en place en 2007 dans le cadre d'un programme de recherche auquel collaboraient l'Hôpital national pour les maladies tropicales, un hôpital national important entretenant des liens étroits avec le Ministère de la santé, et un groupe de recherche affilié à l'Université d'Oxford et basé au Viet Nam. Les résultats ont été rapportés directement aux décideurs politiques au niveau du Ministère de la santé.

Contexte local

Le Viet Nam est un pays à faible revenu, doté d'un système de santé qui a vécu des améliorations et un accroissement de son autonomie considérables. Néanmoins, ce système reste relativement centralisé autour du Ministère de la santé.

Modifications pertinentes

Suite à l'amélioration du dépistage et de la notification des cas de S. suis, le Ministère de la santé a publié des directives à l'intention de tous les hôpitaux du Viet Nam sur le diagnostic clinique et analytique, le traitement et la prévention des infections à S. suis. Un service de santé publique pratiquant des diagnostics en laboratoire a été mis en place à l'Institut national d'hygiène et d'épidémiologie et des cours de formation ont été dispensés aux cliniciens et aux microbiologistes. Les directives du Ministère de la santé sur la surveillance des maladies transmissibles et la lutte contre ces maladies ont été actualisées pour inclure une partie sur S. suis.

Enseignements tirés

Les recherches menées en collaboration peuvent étayer et influencer efficacement les réponses nationales si elles sont bien positionnées pour atteindre les décideurs politiques.

Partager