Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Comportement des élèves dans les bus scolaires et facteurs de risque de traumatisme : étude observationnelle

Sharon Goldman & Kobi Peleg

Objectif

Observer le comportement des élèves dans les bus scolaires israéliens et identifier les dangers en vue d'améliorer la sécurité de ces bus.

Méthodes

Des données sur les élèves, les chauffeurs de bus et le comportement des accompagnateurs, ainsi que sur les dangers associés aux bus scolaires, à leurs zones d'embarquement et à leurs arrêts, ont été collectées dans le cadre d'une étude observationnelle menée sur les bus scolaires de communautés rurales israéliennes. Le présent rapport porte principalement sur les observations du comportement des élèves pendant les trajets en bus. Des rapports ultérieurs examineront les autres résultats. Ces comportements ont été évalués par des tests du χ2 et des modèles de régression logistique.

Résultats

Les observations ont été réalisées sur 362 trajets effectués par 125 bus à bord desquels 11 000 élèves ont voyagé pour rejoindre ou quitter leur école. L'utilisation des ceintures de sécurité par les élèves était limitée : tous les élèves avaient leur ceinture attachée sur 23 % des trajets, tandis que sur 42 % d'entre eux, aucun élève n'avait bouclé sa ceinture. L'usage de la ceinture était plus fréquent chez les élèves du primaire que chez les élèves plus âgés. Les comportements des élèves tels que chahut, bruit, conflit avec d'autres élèves et station debout en dehors des arrêts, ont été observés. Ces manifestations et d'autres comportement à risque étaient plus fréquents dans les bus de fin de journée (Odds ratio, OR : 3,2 ; intervalle de confiance à 95 %, IC : 2,1-5,3), sur les trajets comportant plus de 5 arrêts (OR : 4,1 ; IC à 95 % : 2,5-6,5) et sur ceux impliquant des élèves du primaire (OR : 1,8 ; IC à 95 % : 1,2-2,9).

Conclusion

En l'absence de mesure coercitive pour faire appliquer le port de la ceinture, l'existence d'une réglementation et la disponibilité de ceintures de sécurité sur les bus ne suffisent pas pour obtenir que tous les élèves soient attachés. On ne peut attendre des chauffeurs de bus qu'ils puissent faire appliquer le port de la ceinture et s'opposer aux mauvais comportements des élèves, tout en conduisant sans risque. Des stratégies innovantes pour améliorer le comportement des élèves dans les bus scolaires sont nécessaires si l'on veut renforcer la sécurité des passagers de ces bus.

Partager