Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Mortalité des nourrissons et des enfants de moins de cinq ans en Afghanistan : estimations actuelles et limitations

Kavitha Viswanathan, Stan Becker, Peter M Hansen, Dhirendra Kumar, Binay Kumar, Haseebullah Niayesh, David H Peters & Gilbert Burnham

Objectif

Examiner l’historique des estimations sur la mortalité des nourrissons et des enfants de moins de 5 ans en Afghanistan, fournir des estimations pour les zones rurales à partir des données actuelles sur la population et débattre des problèmes méthodologiques qui portent préjudice à la qualité des données et entravent les estimations rétrospectives de la mortalité.

Méthodes

Des méthodes indirectes d’estimation ont été utilisées pour calculer la mortalité chez les nourrissons et les enfants de moins de cinq ans à partir d’une enquête auprès de ménages conduite en 2006. Les différences sexospécifiques relatives à la sous-déclaration des naissances et des décès ont été examinées et des analyses de sensibilité ont été réalisées pour évaluer l’effet de la sous-déclaration de la mortalité chez les nourrissons et les enfants de moins de cinq ans.

Résultats

Pour 2004, les taux non corrigés de mortalité rurale pour les nourrissons et les enfants de moins de cinq ans ont été estimés respectivement entre 129 et 191 morts pour 1 000 naissances en vie, avec quelques éléments indiquant une sous-déclaration des décès des enfants de sexe féminin. Si l’on procède à un ajustement de la sous-déclaration (en assumant par ex. que 50 % des filles sous-déclarées sont décédées), les estimations de mortalité s’élèvent respectivement à 140 et 209.

Conclusion

Les estimations couramment utilisées pour la mortalité chez les nourrissons et les enfants de moins de cinq ans en Afghanistan sont dépassées; elles ne reflètent pas les changements qui se sont produits lors des 15 dernières années ni les importants investissements récents pour le développement des services de santé, comme la mise en place de l’ensemble des services sanitaires de base. Les aspects socioculturels de la mortalité et leurs effets sur la déclaration des naissances et des décès en Afghanistan nécessitent des investigations supplémentaires.

Partager