Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Planification des capacités hospitalières : de la mesure des stocks à la modélisation des flux

Bernd Rechel, Stephen Wright, James Barlow & Martin McKee

L’unité de mesure « nombre de lits » est habituellement utilisée dans la planification hospitalière, mais elle ne rend pas compte des principaux aspects caractéristiques de la façon dont les services hospitaliers sont fournis. Mettant à profit l’expérience de projets hospitaliers innovants en Europe, nous affirmons que la planification de la capacité hospitalière doit être basée non sur le nombre de lits, mais plutôt sur la capacité à fournir les services. Nous proposons d’utiliser des approches basées sur la théorie de construction, telle la « pensée LEAN » qui met en évidence les avantages que différents processus ajoutent pour le client primaire, c.-à-d. le patient. Nous soutenons qu’il est avantageux d’évaluer l’hôpital, non en fonction du nombre de lits ou de spécialités, mais plutôt au travers du parcours entrepris par les patients qui y sont traités, les services fournis respectivement par les professionnels de santé et les structures adaptées à ces services. Les parcours de soins systématisés semblent offrir une voie prioritaire pour parvenir à ces buts. Ils nécessitent toutefois d’être soutenus par une meilleure compréhension des flux de patients, de travail et de marchandises au sein de la structure hospitalière, des goulots d’étranglement qui surviennent et d'une traduction de ces connaissances en nouveaux outils de planification.

Partager