Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Les volumes des échantillons sanguins dans la recherche en matière de santé infantile: examen des limites de sécurité

Stephen RC Howie

Objectif

Déterminer les limites du volume de l’échantillon sanguin pédiatrique qui soient pertinentes avec le «risque minimal» physiologique.

Méthodes

Il a été procédé à un examen de la documentation afin de trouver d’une part, des éléments probants concernant les effets indésirables du prélèvement d’échantillons sanguins chez l’enfant et d’autre part, des directives relatives au volume de l’échantillonnage dans la recherche pédiatrique. Cette recherche englobait Medline, EMBASE, d’autres sources Internet et non-Internet et les bibliographies des sources identifiées. Des experts ont également été consultés.

Résultats

Cinq études et neuf directives ont été identifiées. Les directives existantes spécifient que les limites du volume de l’échantillon sanguin pédiatrique varient de 1 à 5% du volume sanguin (VST) sur 24 heures et jusqu’à 10% du VST sur 8 semaines. Les preuves dont on dispose sont limitées et comprennent les constatations d’études non randomisées montrant un risque minimal avec un échantillon ponctuel allant jusqu’à 5% du VST.

Conclusion

Les éléments de preuve dont nous disposons sont en cohérence avec la conclusion selon laquelle toutes les directives identifiées sont comprises dans les limites du «risque minimal». Toutefois, davantage de preuves plus solides sont nécessaires pour tirer des conclusions irréfutables. Les chercheurs et les comités institutionnels d’évaluation doivent prendre en compte le volume d’échantillon total nécessaire à la fois aux soins cliniques et à la recherche, plutôt que leurs besoins respectifs pris séparément. L’état de santé général de l’enfant doit être évalué et un surcroît de précautions doit être pris, notamment chez les enfants dont la pathologie est susceptible d'appauvrir le volume sanguin ou l’hémoglobine ou de freiner leur reconstitution. Les politiques locales doivent également traiter de l’adéquation et de l’acceptabilité locale des procédures de collecte et des volumes sanguins prélevés.

Partager