Boletín de la Organización Mundial de la Salud

Repenser la riposte au sida pour un impact à long terme

Heidi J Larson, Stefano Bertozzi & Peter Piot

Trente ans après que l’identification du virus VIH, la pandémie du sida s'est développée en diverses épidémies dans le monde entier. Dans de nombreuses populations, le VIH est devenu endémique. Bien que des progrès satisfaisants soient réalisés en matière d'élargissement de l'accès au traitement, avec 6,6 millions de personnes qui bénéficient d'une thérapie antirétrovirale fin 2010, les efforts de prévention sont encore très inadaptés puisque 2,6 millions de nouvelles infections ont été enregistrées en 2009. La demande de traitement augmente tandis que le financement se réduit et que le militantisme décline. En 2007, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) a créé un forum indépendant, appelé aids2031, pour que celui-ci examine de manière critique la riposte mondiale au VIH/SIDA. Ce document présente quatre domaines clés pour une riposte au sida repensée, en se fondant sur les délibérations de cette initiative, ainsi que sur l'apprentissage et l'expérience des trois premières décennies de l'épidémie: (i) une nouvelle culture de génération et d'utilisation des connaissances, (ii) une transformation de la prévention et du traitement pour accroître l'efficacité, (iii) une amélioration de l’efficacité grâce à une meilleure gestion et à l'optimisation des synergies avec d'autres programmes, et (iv) un investissement à long terme. Dans tous ces domaines, un fort accent est mis sur le renforcement des capacités locales, le leadership, les priorités du programme et les budgets.

Compartir