Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Disponibilité et recours au dépistage de la syphilis dans les établissements médicaux de Chine méridionale

Li-Gang Yang, Joseph D Tucker, Cheng Wang, Song-Ying Shen, Xiang-Sheng Chen, Bin Yang & Rosanna Peeling

Objectif

Étudier la capacité à effectuer le dépistage de la syphilis, les taux de couverture du dépistage et les types de tests syphilitiques utilisés dans les établissements médicaux en Chine méridionale.

Méthodes

Onze des 14 municipalités de la province de Guangdong ont participé à cette étude. Les données relatives à la capacité à effectuer le dépistage de la syphilis, à la couverture du dépistage et aux types de tests syphilitiques utilisés ont été recueillies auprès de toutes les sortes d’établissements médicaux proposant des soins prénataux (n=109). Un total de 494 680 femmes ayant accouché entre 2004 et 2008 ont fait l’objet de l’étude.

Résultats

En 2008, 54 196 femmes enceintes (43,1%) n’ont pas subi le dépistage de la syphilis. Parmi ces femmes, 32 863 d’entre elles (60,6%) se sont rendues dans des cliniques ne disposant d’aucune capacité pour effectuer le dépistage de la syphilis et 21 333 d’entre elles (39,4%) n’ont pas subi de dépistage, bien qu'elles soient allées dans des cliniques aptes à le réaliser. La probabilité du manque de capacité de dépistage de la syphilis était beaucoup plus élevée pour les centres de santé (rapport des cotes, RC: 10; intervalle de confiance de 95%, IC: 4–25), les services au niveau communal (RC: 33; IC de 95%: 10–100) et les services réalisant moins de 1000 accouchements par an (RC: 1,002; IC de 95%: 1,001–1,003). Ces mêmes caractéristiques de service étaient en corrélation avec des taux de couverture de dépistage inférieurs (P<0,01). Seule une clinique prénatale avait la capacité à mener des tests tréponémiques et non tréponémiques pour diagnostiquer la syphilis.

Conclusion

Le dépistage de la syphilis n’est disponible que dans très peu d’établissements médicaux de base qui proposent des soins prénataux, dans lesquels la plupart des nouveau-nés de Chine méridionale voient le jour. À la lumière de ces informations et de l’incidence croissante de la syphilis dans cette région, l'extension du dépistage rapide de la syphilis aux points sanitaires est une priorité.

Partager