Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Charge globale de l’aspergillose pulmonaire chronique comme séquelle de la tuberculose pulmonaire

David W Denning, Alex Pleuvry & Donald C Cole

Objectif

Estimer la charge globale de l’aspergillose pulmonaire chronique (APC) après la tuberculose pulmonaire (TBP), en particulier dans les cas présentant une cavitation pulmonaire.

Méthodes

Les taux de TBP ont été fournis par l’Organisation mondiale de la Santé, et un examen de la portée de la documentation a été réalisé afin d’identifier les études sur la cavitation pulmonaire résiduelle après la TBP et d’estimer l’incidence globale de l’APC après la TBP. Après avoir établi que 21% (États-Unis d’Amérique) à 35% (Taiwan, Chine) des patients atteints de TBP ont développé des cavités pulmonaires et qu’approximativement 22% de ces patients ont développé l’APC, les auteurs ont appliqué des taux d’attrition annuelle de 10%, 15% et 25% afin d’évaluer l’étendue de la prévalence de période de l’APC sur cinq ans. L’analyse reposait sur un modèle déterministe.

Résultats

En 2007, on a enregistré à l’échelle mondiale 7,7 millions de patients atteints de TBP, et on estime que 372 000 d’entre eux ont ensuite développé l’APC: de 11 400 en Europe à 145 372 en Asie du Sud-est. La prévalence de période de cinq ans globale était de 1 174 000, 852 000 et 1 372 000 cas à des taux d’attrition annuelle de 15%, 25% et 10%, respectivement. Le taux de prévalence était compris entre moins de 1 cas pour 100 000 habitants dans les grands pays d’Europe de l’Ouest et les États-Unis d’Amérique à 42,9 cas pour 100 000 habitants au Nigéria et en République démocratique du Congo. La Chine et l’Inde présentaient des taux de prévalence de période de cinq ans intermédiaires de 16,2 et 23,1, respectivement, pour 100 000 habitants.

Conclusion

La charge globale de l’APC en tant que séquelle de la TBP est considérable et justifie des examens ultérieurs. L’APC pourrait expliquer certains cas de TBP à frottis négatifs. Comme l’ACP répond à la thérapie antifongique à long terme, une meilleure détection des cas devrait immédiatement être entreprise.

Partager