Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Intégration de plusieurs projets de lutte contre le VIH/SIDA en un programme national coordonné en Chine

Zunyou Wu, Yu Wang, Yurong Mao, Sheena G Sullivan, Naomi Juniper & Marc Bulterys

Le soutien financier externe des pays développés est une ressource majeure pour le programme national de lutte contre le SIDA de tous les pays en voie de développement. L’influence des donneurs sur le contenu et la mise en œuvre de ces programmes est donc inévitable. La Chine est un immense pays en voie de développement, qui a reçu un soutien international considérable dans son programme de lutte contre le VIH/SIDA. Au début de la réponse, chaque projet de lutte contre le VIH/SIDA de grande envergure a géré ses activités de façon indépendante, conformément au cadre de son projet. Lorsque les projets financés à l’échelle internationale étaient peu nombreux et que le volume du soutien national était minime, une mise en œuvre indépendante ne posait aucun problème. Mais lorsque de nombreux projets de lutte contre le VIH/SIDA étaient exécutés simultanément aux mêmes endroits, des problèmes apparaissaient, comme l’incohérence et le chevauchement de la collecte des données. Ainsi, la Chine a coordonné et intégré tous les grands projets de lutte contre le VIH/SIDA nationaux et internationaux en un seul programme national. Le processus d’intégration a commencé doucement et visait au début à collecter les données globales. L’intégration est désormais terminée et couvre les processus de planification, de budgétisation, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation du projet. Le processus a été facilité par l’existence d’un système de coordination unique, par la coopération des agences internationales et par l’engagement financier du gouvernement. Certains problèmes ont été rencontrés lors de ce processus, comme la réticence initiale des professionnels de la santé à consacrer du temps supplémentaire à la coordination des projets. Cet article décrit ce processus d’intégration des projets de lutte contre le VIH/SIDA nationaux et internationaux et peut représenter un exemple utile de la gestion des ressources limitées pour les autres pays en voie de développement.

Partager