Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

La récession réduit-elle l’aide sanitaire internationale? Les preuves de 15 pays à revenu élevé sur la période 1975–2007

David Stuckler, Sanjay Basu, Stephanie W Wang & Martin McKee

Objectif

Tester l’hypothèse selon laquelle les récessions économiques entraînent une diminution de l’assistance au développement sanitaire (ADS) mondiale.

Méthodes

Les données provenant du système de notification des pays créanciers (SNPC) de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) de 15 pays de l’OCDE ont été utilisées pour modéliser la variation en pourcentage (différence relative) dans les engagements et les déboursements en matière d'ADS en tant que fonction des trois mesures de la récession économique: l’année de la récession (en tant que variable indicatrice avec 0 pour une absence de récession et 1 pour une récession), la variation en pourcentage dans le PIB par habitant et la variation en points de pourcentage dans le taux de chômage pour les cycles de récession de 1975 à 2007. Nous avons recherché une association lors de l’année de la récession simultanée plus une, et deux années plus tard.

Résultats

Aucune association statistiquement significative n’a été constatée sur le court ou le long terme entre les mesures de la récession économique et le montant de l’ADS officiel engagé ou déboursé.

Conclusion

Toute baisse importante dans l’ADS globale suivant la récession économique actuelle n’aurait que peu d’antécédent historique et toute demande d’inévitabilité ne pourrait être justifiée.

Partager