Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Hétérogénéité spatiale de la concentration en hémoglobine chez les enfants d'âge préscolaire en Afrique subsaharienne

Ricardo J Soares Magalhães & Archie CA Clements

Objectif

Déterminer si la concentration sanguine en hémoglobine chez les enfants d'âge préscolaire (moins de 5 ans) est géographiquement hétérogène en Afrique subsaharienne et décrire son association avec les variables environnementales à la base de l'anémie de différentes étiologies.

Méthodes

Les données, recueillies auprès de 24 277 enfants d'âge préscolaire en Afrique occidentale (2862 emplacements de grappes) et 25 243 en Afrique orientale (2999 emplacements de grappes), proviennent de l'étude 2001–2007 Demographic and Health Surveys (DHS) pour l'Afrique subsaharienne. Les emplacements des grappes ont été reliés dans un système d'informations géographiques aux informations environnementales relatives à la distance de points d'eau pérennes, à l'altitude, à la température à la surface du sol et à l'indice de végétation par différence normalisée (IVDN, un indicateur de pluviosité). Des associations statistiques avec des variables environnementales ont été établies à l'aide de modèles de régression multidimensionnelle, et la dépendance spatiale de la concentration en hémoglobine inexpliquée par ces facteurs a été quantifiée à l'aide de semi-variogrammes.

Résultats

En Afrique orientale, les plus faibles concentrations en hémoglobine (<70 g/l) ont été trouvées dans des petites grappes disséminées ; en Afrique occidentale, elles ont été trouvées dans une grappe importante à cheval sur la frontière entre le Burkina Faso et le Mali. Nos résultats montrent des associations significatives à l'échelon du continent entre la concentration en hémoglobine et les variables environnementales, en particulier en Afrique occidentale, pour la température de la surface du sol et l'IVDN, et, en Afrique orientale, pour l'altitude. La dépendance résiduelle spatiale était significative, et son importance était plus forte en Afrique occidentale qu'en Afrique orientale.

Conclusion

La répartition de l'anémie est déterminée par des facteurs environnementaux à grande échelle, et les agents épidémiologiques diffèrent en Afrique occidentale et orientale. Les stratégies pour contrôler l'anémie chez les enfants en âge préscolaire en Afrique subsaharienne devraient être adaptées aux conditions locales, pour prendre en compte l'étiologie et la prévalence spécifiques de l'anémie.

Partager