Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Supplémentation maternelle en micronutriments multiples et issues de la grossesse dans les pays en voie de développement: méta-analyse et méta-régression

Kosuke Kawai, Donna Spiegelman, Anuraj H Shankar & Wafaie W Fawzi

Objectif

Étudier systématiquement les essais contrôlés randomisés comparant l’effet de l’apport en micronutriments multiples à l’apport en fer et en acide folique sur les issues de la grossesse dans les pays en voie de développement.

Méthodes

MEDLINE et EMBASE ont fait l’objet d’une recherche. Les résultats d’intérêt étaient le poids de l’enfant à la naissance, un faible poids à la naissance, une taille trop petite pour l’âge gestationnel, la mortalité périnatale et la mortalité néonatale. Les risques relatifs (RR) globaux étaient estimés par des modèles à effets aléatoires. Les sources d’hétérogénéité étaient étudiées par le biais de la méta-régression et les méta-analyses de sous-groupes.

Résultats

La supplémentation en micronutriments multiples s’est révélée plus efficace que la supplémentation en fer et en acide folique dans la diminution du risque de faible poids à la naissance (RR = 0,86, 95% IC = 0,79–0,93) et du risque de taille trop petite pour l’âge gestationnel (RR = 0,85; 95% IC = 0,78–0,93). L’apport en micronutriments n’a pas eu d’effet général sur la mortalité périnatale (RR = 1,05; 95% IC = 0,90–1,22) et ce, malgré une hétérogénéité évidente (I2 = 58%; P pour hétérogénéité = 0,008). Les analyses des sous-groupes et de la méta-régression laissaient à penser que l’apport en micronutriments était associé à un risque inférieur de mortalité périnatale dans les essais pour lesquels > 50% des mères avaient eu une éducation structurée (RR = 0,93; 95% IC = 0,82–1,06) ou pour lesquels la supplémentation avait débuté en moyenne après 20 semaines de gestation (RR = 0,88; 95% IC = 0,80–0,97).

Conclusion

L’éducation de la mère ou l’âge gestationnel en début de supplémentation a pu contribuer aux effets hétérogènes observés sur la mortalité périnatale. La sécurité, l’efficacité et l’assimilation effective de l’apport maternel en micronutriments nécessitent des recherches supplémentaires.

Partager