Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Disponibilité et utilisation du service et écart de traitement des troubles schizophréniques: une étude dans 50 pays à revenu faible et moyen

Antonio Lora, Robert Kohn, Itzhak Levav, Ryan McBain, Jodi Morris & Shekhar Saxena

Objectif

Passer en revue l’accessibilité aux services de santé mentale, estimer l’écart de traitement et décrire l’utilisation du service des personnes souffrant de troubles schizophréniques dans 50 pays à revenu faible et moyen.

Méthodes

L’instrument d’évaluation des systèmes de santé mentale de l’Organisation mondiale de la Santé a été utilisé pour étudier l’accessibilité et l’utilisation des services de santé mentale pour les troubles schizophréniques. La mesure de l’écart de traitement reposait sur le nombre de cas traités pour 100 000 personnes présentant des troubles schizophréniques, et elle a été comparée aux estimations sous-régionales selon le rapport mis à jour Global burden of disease 2004 (Étude sur la charge mondiale de morbidité 2004). Une analyse multivariée utilisant la régression pas à pas descendante a été effectuée afin d’évaluer les prédicteurs d’accessibilité, l’écart de traitement et l’utilisation du service.

Résultats

Le taux annuel médian de traitement des troubles schizophréniques dans les services de santé mentale était de 128 cas pour 100 000 habitants. L’écart de traitement médian était de 69%. Il était plus élevé dans les pays à revenu faible participant à l’étude (89%) que dans les pays à revenu moyen de la tranche inférieure et dans les pays à revenu moyen de la tranche supérieure (69% et 63%, respectivement). 80% des personnes souffrant de troubles schizophréniques ont été traitées dans des services de consultation externe. La disponibilité de psychiatres et d’infirmières dans les établissements de santé mentale était un prédicteur de l’accessibilité du service et de l’écart de traitement.

Conclusion

Dans cette étude, l’écart de traitement des troubles schizophréniques dans les pays à revenu faible et moyen est étonnamment important, et les services de consultation externe assurent la plus grande partie des soins. Les prédicteurs significatifs identifiés suggèrent une direction à suivre pour améliorer les soins dans ces pays.

Partager