Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Systèmes de recherche pour la santé: faut-il encourager l’équité en matière de santé ou la compétitivité économique?

Bridget Pratt & Bebe Loff

La recherche collaborative internationale pour la santé devrait à juste titre permettre de réduire les injustices sanitaires. L’investissement réalisé dans la recherche en matière de systèmes et de politiques de santé dans les pays en développement est essentiel à ce processus, mais, actuellement, le financement de la recherche internationale s’adresse principalement au développement de nouvelles interventions médicales. Ce déséquilibre est en grande partie dû aux politiques et à la réglementation afférentes à la recherche que les pays à revenu élevé utilisent. Ces politiques incitent toujours davantage ces pays à investir dans la recherche médicale visant à stimuler la compétitivité économique nationale, plutôt qu’à réduire les injustices sanitaires. Aux États-Unis d’Amérique et au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, la réglementation relative à la recherche a encouragé un modèle qui: mène à des produits commercialisables, cible les besoins sanitaires auxquels des produits haute technologie rentables peuvent répondre, veut des licences sur les nouveaux produits comme résultat et ne suppose aucun renforcement significatif de la capacité de recherche dans d’autres pays. Par conséquent, l’investissement dans la recherche internationale est dirigé vers les essais pharmaceutiques et les partenariats publics-privés de développement de produits pour les maladies négligées. Cela détourne le financement de la recherche nécessaire à la mise en œuvre d’interventions existantes et au renforcement des systèmes de santé, c.-à-d. la recherche pour les systèmes et les politiques de santé. Les gouvernements doivent restructurer leur réglementation et leurs politiques en matière de recherche afin d’augmenter cette recherche essentielle dans les pays en développement.

Partager