Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Facteurs soutenant ou entravant l'implémentation de systèmes d'e-santé: une analyse systématique explicative

Frances S Mair, Carl May, Catherine O’Donnell, Tracy Finch, Frank Sullivan & Elizabeth Murray

Objectif

Analyser de façon systématique la documentation sur l'implémentation de l'e-santé afin d'identifier: (i) les éléments entravant et soutenant l'implémentation de l'e-santé, et (ii) les lacunes majeures dans la recherche sur le sujet.

Méthodes

Des recherches ont été réalisées dans MEDLINE, EMBASE, CINAHL, PSYCINFO et la bibliothèque Cochrane afin de trouver les revues publiées entre le 1er janvier 1995 et le 17 mars 2009. Les études devaient consister en des revues systématiques, des revues narratives, des métasynthèses ou des méta-ethnographies qualitatives d'implémentation d'e-santé. Une double analyse fouillée a été effectuée parmi les résumés et les journaux, et les données ont été extraites par pays d'origine, domaine d'e-santé, date de publication, objectifs et méthodes, bases de données analysées, critères d'inclusion et d'exclusion et nombre de journaux inclus. Les données ont été analysées qualitativement au moyen d'une théorie du processus de normalisation comme cadre de codification explicatif.

Résultats

Les critères d'inclusion ont été respectés par 37 journaux, 20 avaient été publiés entre 1995 et 2007, et 17 entre 2008 et 2009. La qualité méthodologique était faible: 19 journaux ne spécifiaient pas les critères d'inclusion et d'exclusion, et 13 n'indiquaient pas le nombre exact d'articles analysés. L'utilisation de la théorie du processus de normalisation comme cadre conceptuel a permis de révéler le peu d'attention portée à: (i) le travail visant à justifier les systèmes d'e-santé, en spécifiant leurs objectifs et leurs avantages, en établissant leur valeur pour les utilisateurs et en planifiant leur implémentation; (ii) les facteurs soutenant ou entravant l'engagement et la participation; (iii) les effets sur les rôles et les responsabilités; (iv) la gestion des risques, et (v) les moyens par lesquels les processus d'implémentation pourraient être reconfigurés par les connaissances des utilisateurs.

Conclusion

La documentation publiée se concentrait sur les problèmes organisationnels, négligeant le cadre social plus large qui doit être pris en compte en cas d'introduction de nouvelles technologies.

Partager