Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Améliorer la qualité et l’utilisation des données grâce aux ateliers d’utilisation de données : l’expérience du Zanzibar

Jørn Braa, Arthur Heywood & Sundeep Sahay

Problème

Au Zanzibar, République-Unie de Tanzanie, comme dans de nombreux pays en voie de développement, les gestionnaires de la santé manquent de confiance dans le système national d’information de la gestion sanitaire (HMIS, Health Management Information System). La mise en place de systèmes de collecte de données parallèles génère un cercle vicieux : les données de santé nationales sont peu utilisées étant donné leur qualité médiocre et leur faible utilisation n’aide guère à améliorer cette qualité.

Approche

Une approche d’action-recherche a été appliquée en vue de renforcer l’utilisation de l’information et d’améliorer la qualité des données au Zanzibar. Le principe sous-jacent était qu’un encouragement à l’utilisation par petites étapes successives pourrait favoriser la rupture du cercle vicieux et améliorer le HMIS.

Environnement local

Pour tester l’hypothèse au niveau du pays et du district, un projet visant à renforcer le HMIS a été implémenté au Zanzibar. Ce projet incluait des ateliers trimestriels d’utilisation de données durant lesquels les membres du personnel du district évaluaient leurs propres données de routine tout en analysant de façon critique les données de leurs collègues.

Changements significatifs

Les ateliers d’utilisation de données ont généré des informations qui ont été utilisées par les développeurs du logiciel d’information sanitaire du district pour améliorer l’outil. Le HMIS, qui ne couvrait initialement que les premiers soins des patients externes et les soins prénataux, a fini par couvrir tous les grands programmes de santé ainsi que tous les hôpitaux du district et de référence.

Leçons tirées

Les ateliers d’utilisation de données avec un engagement actif des utilisateurs de données eux-mêmes peuvent améliorer les systèmes d’information sanitaire de façon générale et optimiser l’utilisation de l’information, la présentation et l’analyse en vue de la prise de décision du personnel.

Partager